Saint Gervais sur Mare (Hérault) Un village de caractère sur le chemin de St Jacques de Compostelle

logo du site
  • Saint Gervais sur Mare (Hérault)

Accueil du site > Tourisme > Le Castrum de Neyran

Le Castrum de Neyran

NEYRAN, un site médiéval
Un clocher, des murs ruinés couronnant une crête rocheuse au nord de Saint-Gervais-sur-Mare ?...

Neyran

Il s’agit du site médiéval de NEYRAN que la mobilisation des saint-gervaisiens, réunis en associations de protection du patrimoine, a sorti de l’oubli.
Le haut du clocher émergeait, seul, de la forêt de chênes verts et de châtaigniers lorsqu’en 2005 la foudre le frappa une nouvelle fois, LA fois de trop ! Cet événement a entraîné le déboisement du site, le lancement d’une souscription publique, la demande de subventions… afin de réaliser les travaux de sauvetage des maçonneries sur l’ensemble du site (réalisés de 2006 à 2012).
Le clocher étant classé monument historique depuis 1928, une étude avant travaux fut confiée en 2006 aux archéologues Isabelle Commandré et Franck Martin : la consultation des archives et l’examen des ruines révélèrent l’importance du site, tant par son étendue (plus de deux hectares) que par son intérêt historique largement méconnus jusque-là.

Une première campagne de fouilles entre 2008 et 2011 a permis d’identifier trois « pôles » :
• le château primitif bâti sur l’arête la plus élevée dans les années 1000-1010,
• la chapelle Saint-Pierre (vers 1050-1100) et, contre son flanc, le clocher édifié au 12e siècle,
• un habitat seigneurial dit « tardif », construit à l’écart au 14e siècle.
De solides remparts, des postes de guet, un habitat semi-troglodytique, un système de récupération des eaux pluviales sont caractéristiques de Neyran.
Le site fut progressivement abandonné au 15e siècle, ses habitants redescendant dans la vallée à la faveur d’une certaine sécurité retrouvée.
Tout ce qui pouvait être réutilisé fut démonté et descendu (notamment les pierres taillées), puis le site fut aménagé pour accueillir les cultures. Ainsi le mur sud de l’église a été complètement abattu mais le mur nord, protecteur du froid, soigneusement conservé.
Une seconde campagne de fouilles s’est terminée en 2014 et précise toutes ces informations.
Les villageois se souviennent de leurs jeux dans les ruines et de leurs parents et grands-parents cultivant leurs parcelles sans jamais oublier de monter un peu de terre ou de fumier dans une corbeille posée sur la tête ou un sac sur les épaules.

Des visites guidées sont proposées par

la Maison Cévenole des Arts et Traditions populaires, bureau d’informations touristiques et musée, 12 rue du Pont,

à certaines dates et à la demande pour les groupes.


Renseignements  : 04 67 23 68 88
courriel : mc.stgervais@orange.fr 
site : www.saintgervais-hautlanguedoc.fr

Neyran 2



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF